Mood Board

La bibliothèque magique de Dominique Gonzalez-Foerster. Si l’on regarde de trop près les Nabokov, Philippe K.Dick, Salinger, Gertrude Stein ou Perec, la bibliothèque dévoile une pièce secrète. Là, des dessins de John Cage sont régulièrement remplacés par ceux de Cunningham dans un dialogue intime né du hasard. L’art comme conversation.

kThis post has 26 notes
tThis was posted il y a 9 mois

  1. pivoinekaki a reblogué ce billet depuis valerievangreveninge
  2. makelovenotwhatsapp a reblogué ce billet depuis valerievangreveninge
  3. zorals a reblogué ce billet depuis valerievangreveninge
  4. sccckashico-like a reblogué ce billet depuis nemoi
  5. waterbluecity a reblogué ce billet depuis nemoi
  6. cocokashi-co a reblogué ce billet depuis nemoi
  7. nemoi a reblogué ce billet depuis a0ta0a00
  8. a0ta0a00 a reblogué ce billet depuis u1u11
  9. u1u11 a reblogué ce billet depuis valerievangreveninge et a ajouté :
    Philippe Parreno
  10. valerievangreveninge a publié ce billet